Curcuma - Rhizoma Curcumae Longae (Jiang Huang)

2016148
Prix public:24.95
Prix unitaire: 19.98
Vous économisez: 4.97 (20%)
- 20%
disponible pour livraison immédiate
Remise de quantité:
Quantité 4+ 8+ 15+
prix unit. 19.68 19.38 18.98
  • Le curcuma (Curcuma longa) aussi appelé « safran des Indes » est une plante herbacée vivace, appartenant à la famille des zingibéracées, dont elle est une des 700 espèces.
  • Originaire du sud de l'Asie, cette plante proche du gingembre est à la fois utilisée comme épice dans l'alimentation et employée pour ses vertus médicinales.
  • Vertus thérapeutiques du curcuma
  • L'Institut Européen de Physionutrition rappelle que plusieurs études récentes ont démontré les effets inflammatoires et anti-rhumatismaux du curcuma.
  • L'OMS reconnait par ailleurs l'efficacité des rhizomes du curcuma pour traiter les troubles digestifs.
  • Selon différentes études rapportées par l'Institut Européen de Physionutrition, la prise de curcuma permettrait en outre de soulager les symptômes douloureux liés à des processus inflammatoires (ex : arthrite rhumatoïde), de diminuer le taux de cholestérol dans le sang, de soulager les symptômes du côlon irritable, de protéger la muqueuse gastrique dans le cas d'ulcères gastro-duodénaux (voir précautions plus bas), de soulager les douleurs liées à une pancréatite.
  • Les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du curcuma auraient un effet préventif dans la survenue de certains cancers.



SES PROPRIÉTÉS

En médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l'Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de Chine, Japon, Thaïlande et d'Indonésie, le curcuma est utilisé pour stimuler la digestion, notamment parce qu'il augmente la sécrétion biliaire et pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Pour ceux qui s'intéressent à la médecine traditionnelle chinoise, le nom chinois  du QI curcuma  veut dire "gingembre jaune". Il est classifié en saveur piquante et  amère et son énergie est rafraîchissante. Pour cette médecine la racine de curcuma "stimule le sang" et fait "circuler le Qi" (énergie).

Il contient des vitamines B6 et C et des minéraux comme le fer, le manganèse, le potassium et des flavonoïdes.

Le curcuma est actuellement l'objet de nombreuses recherches à travers le monde. Ces études tendent à démontrer que son activité anti-inflammatoire est comparable à celle de la cortisone et de l'aspirine. Il contient de nombreux composés actifs aux propriétés antioxydantes, au premier rang desquels se trouve un pigment jaune : la curcumine. Cette curcumine protège notre organisme contre l'inflammation et les multiples dommages provoqués par le stress oxydatif.

L'inflammation est une réaction naturelle de défense de notre organisme contre une menace ou une agression. Le problème commence quand cette inflammation devient chronique car elle produit des radicaux libres en grande quantité. Ceux-ci vont s'attaquer à nos propres cellules et entraînent un "stress oxydatif". Il faut savoir que ce stress oxydatif est impliqué dans la plupart des pathologies du vieillissement.
Son champs d'application permet de révéler son utilité dans deux directions : thérapeutique et préventive.


POUR QUELS TROUBLES PEUT-ON UTILISER LE CURCUMA ?

- Les douleurs et les réactions inflammatoires : douleur musculaire, tendinite, névralgie, rhumatisme, sciatique, arthrite...Le curcuma serait même plus efficace que l'hydrocortisone. Lorsque le curcuma est associé à des acides gras essentiels (bonnes huiles), leurs actions anti-inflammatoires se potentialisent.


VISION

-  Certains problèmes oculaires : cataracte chimiquement induite, infections, inflammations et dégénérescences ophtalmiques. Le curcuma existe en  gouttes pour certains de ces usages.

- Les troubles digestifs et la "crise de foie" : maux d'estomac, nausées, perte d'appétit, sensations de surcharges, inflammations digestives, dysfonctionnement biliaire dans laquelle il augmente la synthèse de la bile ainsi que sa circulation (cholérétique et cholagogue). Par ce biais il prévient la formation de calculs. Il protège également le foie contre un grand nombre de produits toxiques (médicaments, polluants, aflatoxines, alcool...). Il agit également sur le "syndrome du côlon irritable" en favorisant également une bonne rééducation du transit intestinal et une atténuation des douleurs.Mal

- Les ulcères gastroduodénaux : des études indiquent que le curcuma a des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique et qu'il peut détruire ou inhiber la bactérie Helicobacter Pylori, qui est responsable de la plupart des ulcères gastriques et duodénaux.

- Les problèmes cardiovasculaires : le curcuma peut abaisser le taux de mauvais cholestérol et augmente la fluidité du sang en ralentissant l'agrégation plaquettaire. Il protège donc le système cardiovasculaire diminuant ainsi les risques de phlébite et surtout d'athérosclérose (encrassement des artères). Il aurait même un rôle protecteur contre l'insuffisance cardiaque.


Cerveau

  - Les maladies dégénératives du cerveau : la curcumine est le plus puissant inducteur de certaines protéines qui sont impliquées dans la défense des neurones, elle empêche la diminution de la fonction cognitive  et présente à ce titre une voie thérapeutique innovante contre la maladie d'Alzheimer.

- Les plaies et les maladies de peau : mycose, irritations cutanées, plaies, ulcères... Dans ce cas, il devra être appliqué sur la peau sous la forme d'huile infusée, d'emplâtre, de teinture...Le curcuma pourrait également se révéler utile dans le traitement des lésions cutanées cancéreuses et des brûlures causées par les rayonnements et la radiothérapie.

- Les baisses de l'immunité : Il augmenterait le nombre de globules blancs, d'anticorps et de plaquettes dans le sang. Des travaux de recherche sont actuellement menés sur le virus du VIH (sida).

BACTERIES
- Les infections bactériennes et parasitaires : vous pouvez saupoudrez un peu de curcuma sur les petites plaies ou égratignures après les avoir bien nettoyées. Il combat également les parasites intestinaux et est utilisé de façon traditionnelle contre la dysenterie.

- Les pollutions environnementales : il protégerait nos cellules des divers polluants environnementaux les agressant. Très intéressant dans la prévention du cancer. Il protègerait  également des ondes électromagnétiques.

- La cancérogénèse : le stress oxydatif est clairement impliqué à tous les stades de cette maladie. Dans ce domaine la recherche est très active car les chercheurs pensent que les effets antioxydants et anti-inflammatoire de la curcumine pourraient être des atouts importants dans la prévention et le traitement du cancer.  

 

Actions thérapeutiques:
Active la circulation sanguine, élimine la stase du sang
Ouvre canaux et collatéraux pour soulager la douleur
Réduit les gonflements

Ingrédients: Curcumina - Rhizoma Curcumae Longae (Jiang Huang) - 100%


Dosage: 3comprimés, 2 fois par jour


Emballage: 60 comprimés x 1500mg (300mg. x 5:1) par "Min Tong Pharmaceutical"

Code:BP251
Prix unitaire 57.95
Rupture de stock
Code:2014079-2
Prix unitaire 16.08
Code:2013070
Prix unitaire 24.98
Code:2014039-1
Prix unitaire 16.29